Les 21 et 22 août sera donné le coup d’envoi de la deuxième édition des 100 Miles de France, au départ du stade de Saint-Péray.

Organisés par l’association “Ultr’Ardèche’’, les 100 Miles de France, épreuve de grand fond à allure libre (marche ou course) qualificative pour l’Ultr’Ardèche 2022 et Spartathlon 2022, sont annoncés. Un parcours aller-retour entre Saint-Péray et Saint-Martin-de-Valamas à 90 % sur voies vertes, long de 160 km (696 m D +), à accomplir dans un temps limite de 27 heures.

Alors que la moyenne globale minimale sur l’épreuve est de 5,55 km/h, il était nécessaire pour pouvoir s’inscrire, de justifier de sa participation à une épreuve de 100 km ou sur 24 heures (supérieure à 130 km). Lors d’un dernier briefieng afin de donner les dernières consignes, les concurrents visualiseront le parcours sur la Dolce Via, vers Saint- Fortunat ou Saint-Sauveur.

Où voir passer les coureurs ?
Le top départ est donné à 9 h au stade de Saint-Péray et le peloton remonte jusqu’à l’aire de La Mûre à Cornas avant de prendre la direction du sud en suivant la Voie Bleue puis la ViaRhôna à partir de Soyons. On peut facilement les encourager au niveau du stade Mistral à Guilherand-Granges puis sous le pont des Lônes. Entre Beauchastel et La Voulte, ils bifurquent sur la Dolce Via où on peut les voir aux ravitos de Saint-Fortunat, Les Ollières, Saint-Sauveur-de-Montagut, Le Cheylard et Saint-Martin-de-Valamas où s’effectue le demi-tour, à la tombée de la nuit pour le gros du peloton. C’est là que débute la solitude du coureur de fond.

Contact organisation : 06 38 29 14 40

Plus d’infos >>

Share on Facebook
Facebook
Partager...

Posté le 18 août 2021